Boy Baol répond à Amanekh : « Je n’ai pas une seule clé et je suis imprévisible » - LutteTV

Boy Baol répond à Amanekh : « Je n’ai pas une seule clé et je suis imprévisible »

Pape Ndiaye 21/12/2017 00:03 Actualités 239 vues
boy-baol-lutte-senegalaise

Après Amanékh, c’était au tour de Boy Baol de faire face avec la presse. Une opportunité pour le pensionnaire de l’Olympique de Ngor de répondre à son adversaire. Le poulain d’Ibou Diop estime qu’il a réduit les séances d’entrainements. « Je suis plus dans les dispositions de lutter que mon adversaire. Il cherche à tromper son monde. Le jour-j, il saura de quel bois je me chauffe. Ce n’est pas pour me glorifier mais je suis plus fort que lui » prévient-il. Une déclaration qui laisse apparaitre une grande confiance. Mais, il a fait savoir que la confiance fait partie de lui. Et que c’est dans sa nature. « Depuis les tournois de lutte traditionnelle, je crois dur comme fer que je suis le meilleur et le plus fort. Quand je vais au stade, je ne vois que la victoire. J’ai foi en mes entrainements raison pour laquelle je crois en mes capacités. Je vais battre Amanekh et dédier la victoire aux Lébous et Baol-baol ». Boy Baol a également prévenu le chef de file de Lébougui. Selon lui, cette perche qu’il lui a tendue risque d’être un fardeau pour lui. « Je me suis battu pour arriver à ce stade. Si le combat ne s’était pas tenu cette saison, celle à venir, je ne comptais pas le croiser. Je connais bien la force de mon adversaire et je me suis préparé en conséquence. Je n’ai pas une seule clé, ma technicité n’est plus à démontrer, je suis imprévisible ». Parlant de sa forme physique, le coéquipier de Khérou Ngor a confié aux journalistes qu’il n’a pas besoin de prendre du volume. « J’ai la forme physique qu’il faut. C’est ce qui me permet de rester endurant. Mes entraineurs apprécient bien cette forme. J’ambitionne de devenir roi des arènes, alors je me dois d’avoir une bonne hygiène de vie ».

Aïssatou FAYE NIANG Léewtoo.com