Différend CNG-lutteurs: Matar Ba « lâche » Alioune Sarr - LutteTV

Différend CNG-lutteurs: Matar Ba « lâche » Alioune Sarr

Pape Ndiaye 6/06/2018 14:00 Actualités
lutte-senegalaise

La rencontre de dimanche dernier entre le ministre des Sports et le Collectif des lutteurs n’a pas encore livré tous ses secrets. Le Quotidien a cependant réussi à avoir quelques infos qui ne plaident pas en faveur du Cng.

Qu’est-ce qu’ils se sont dit lors de leur rencontre de dimanche dernier ? C’est la question qui revient toujours au galop à l’issue de l’audience que le ministre des Sports a accordée au Collectif des lutteurs. Et ce ne sont pas les acteurs de cette réunion-surprise qui en diront plus. «Nos doléances ont été satisfaites à 90%. Le ministre a compris notre démarche. Il veut qu’on arrête notre mouvement jusqu’à la fin de la Coupe du monde», s’est contenté de lâcher le président de l’Association des lutteurs, Khadim Gadiaga. Même tonalité chez Matar Ba : «J’ai rencontré des responsables qui ont démontré qu’ils sont des patriotes. On a abordé toutes les questions. Un règlement doit évoluer. Dans la sérénité, nous allons nettoyer les textes. Nous allons discuter après le Mon­dial.»

Un nouveau Cng sans Alioune Sarr ?

En fait, rien de consistant à se mettre sous la dent en écoutant les propos de nos interlocuteurs. Pourtant à force de creuser, Le Quotidien a pu avoir quelques «biscuits» issus de cette rencontre et qui n’annoncent rien de bon quant à l’avenir des membres qui composent actuellement le Cng de lutte dont le mandat prend officiellement fin le 31 octobre prochain.

En clair, les choses devraient s’accélérer après le Mondial avec la mise en place d’un nouveau Cng qui devrait réformer les textes. Mais tout à porte à croire que ce sera sans les actuels membres de cette structure d’exception dont les lutteurs réclament le départ.

La demande de grâce de Lac 2 remise au ministre et non au Cng
Une source qui a pris part à la réunion confirme : «Je vous dis qu’en âme et conscience le ministre ne reconduira pas le Cng. Comme on l’a dit, 90% de nos revendications ont été acceptés par la tutelle. Et à entendre le ministre parler, on sent qu’il ne va pas les reconduire. Nous sommes en droit de dire qu’un vent de changement soufflera au Cng», martèle un de nos interlocuteurs.

«Le Cng n’est plus notre interlocuteur»

Et ce dernier d’ajouter en révélant : «Le ministre des Sports s’est substitué au Cng en acceptant de recevoir la lettre demandant que la suspension de Lac 2 soit levée.» La correspondance devait être envoyée au Cng mais le Collectif des lutteurs a voulu contourner l’instance en charge de la lutte à cause du différend les opposant.
«Nous avons remis une lettre de clémence au ministre concernant la sanction de Lac 2. Nous avons pris sur nous d’adresser cette lettre directement à la tutelle parce que nous estimons que le Cng n’est plus notre interlocuteur. Nous voulons que Lac 2 soit blanchi. Et Matar Ba nous a donné des assurances dans ce sens», rassure notre source.

L’autre promesse du patron du sport sénégalais, selon toujours nos interlocuteurs, se situe au niveau de la polémique sur les ponctions sur les cachets. «Le ministre des Sports a promis de tenir une Assemblée générale d’informations pour dire comment cet argent a été utilisé. On aura donc les rapports financiers», a confié un de nos interlocuteurs. Comme quoi, ça ne sent pas bon pour Alioune Sarr et son équique.
Le Quotidien

3ème épisode de votre émission SenXaliss...