Tournoi entre Balla, Modou Lô, B52 et Eumeu Sène : comment le Roi a fait capoter le T4 - LutteTV

Tournoi entre Balla, Modou Lô, B52 et Eumeu Sène : comment le Roi a fait capoter le T4

Pape Ndiaye 25/01/2019 17:27 Actualités
modou-lo-balla-gaye-2-bombardier-eumeu-sène-lutte-senegalaise

Le combat Eumeu Sène vs Modou Lô est ficelé par Tapha Diop. Même si c’est un protocole d’accord qui lie (pour le moment) le Rock des Parcelles au promoteur. Mais bien avant que cette affiche ne soit matérialisée, plusieurs combinaisons étaient déposées sur la table du Roi des arènes.
Comme plan A, le promoteur envisageait de ficeler un championnat qui réunit les 4 ténors de l’arène à savoir : Eumeu Sène, Modou Lô, Balla Gaye 2, Bombardier. Pour le réaliser, le nouveau promoteur Tapha Diop va vers Eumeu Sène. D’après des sources de Sunu Lamb, les organisateurs étaient prêts à mettre sur table de gros moyens financiers. Tout ça, pour que ça aboutisse. Mais après concertation, avec son staff, Eumeu Sène a rejeté Balla Gaye 2 parmi les quatre qui devaient composer le championnat. Pour sauver ce grand événement, il s’est retourné vers le plan B pour y intégrer Tapha Tine pour remplacer Balla Gaye 2, et Eumeu Sène avait même donné son feu vert. Mais après avoir consulté ses conseillers et autres confidents, le Roi des arènes a refusé Tapha Tine. Et les raisons évoquées sont assez claires : Tapha Tine peut le battre alors qu’il n’a plus l’aura des autres VIP. C’est ainsi que le nom de Balla Gaye est revenu à nouveau sur les tablettes, pour prendre la place de Tapha Tine. Encore, le Lion de Guédiawaye est mis au placard par Pikine. Et pour trouver une toute dernière solution, le plan C a été finalement choisi en intégrant Bombardier en rejetant Tapha Tine, le staff du Roi Eumeu Sène avait encore accepté Balla Gaye 2 dans le tournoi. Mais, selon des sources de Sunu Lamb, puisque Eumeu Sène avait trop parlé concernant le fils de Double Less, il n’a pas voulu ravaler ses propos tenus dans les colonnes de Sunu Lamb. Pour rappel Eumeu Sène avait dit : « je préférais manger du sable que de croiser le fer avec le Lion de Guédiawaye, pour une troisième fois ». Des propos discourtois qui l’ont donc pénalisé.

Les TOPS DU MOMENT