« Ils veulent se montrer, gagner des dollars, changer le cours de leur vie » : les gladiateurs africains du MMA - LutteTV

« Ils veulent se montrer, gagner des dollars, changer le cours de leur vie » : les gladiateurs africains du MMA

Pape Ndiaye 22/11/2021 10:53 Actualités
lutte-senegalaise

REPORTAGEAu Sénégal, où la lutte avec frappe à mains nues est une discipline ancestrale, de nombreux jeunes issus de milieux modestes rêvent d’un avenir professionnel dans les « mixed martial arts », un sport de combat bien plus violent.

Sur la plage de Yoff, où s’ébrouent des baigneurs et des pélicans indolents, Alois Sambo, 23 ans, et ses quatre camarades ruissellent de sueur. Il fait encore 32 °C, en cette fin d’après-midi d’automne. Fidèles à leur rendez-vous quotidien, les jeunes hommes se retrouvent en bord de mer, comme des milliers de sportifs dakarois, pour courir, sauter à la corde et faire des pompes, jusqu’à la tombée de la nuit. Le dimanche suivant, revoici le même groupe, mais cette fois dans la moiteur du dojo Samado, aménagé dans une école primaire, au cœur de la capitale sénégalaise. Ils enchaînent coups de pied hauts, crochets et empoignades fracassantes, sous le contrôle de leur entraîneur de mixed martial arts (MMA), le sport de combat le plus spectaculaire et le plus médiatisé à l’échelle planétaire. Le plus violent, aussi.

Les TOPS DU MOMENT