Après Balla Gaye 2, Sa Thiès, Boy kairé, Modou Lô prend la défense des arbitres : «c’est vraiment honteux, lors de mon combat contre Eumeu Sène c’est l’arbitre…» - LutteTV

BP ACTU votre site d'Actualité Générale

BP ACTU

Après Balla Gaye 2, Sa Thiès, Boy kairé, Modou Lô prend la défense des arbitres : «c’est vraiment honteux, lors de mon combat contre Eumeu Sène c’est l’arbitre…»

Pape Ndiaye 24/03/2020 15:34 Actualités
lutte-senegalaise

La guerre entre les arbitres et le CNG n’a pas encore connu son épilogue. Car chaque acteur aimerait se prononcer sur les sanctions sévères infligées aux arbitres pour avoir réclamé les meilleures conditions de travail. Et le comité de règlement et de discipline du CNG a pris comme sanctions suivantes : L'arbitre Siteu Ndour a été radié à vie, les deux autres arbitres, Malick Ngom et Babacar Diop, ont été suspendus pour 5 ans. Aboubacry Dramé prend deux ans fermes. Des sanctions jugées lourdes et vivement critiquées par Sa Thiès, Balla Gaye 2, Boy Kairé… De son côté, le roi des arènes Modou Lô n’a pas mâché ses mots et a exprimé mon mécontentement en livrant : «Ces temps-ci j’entends une information qui me fait mal. Et c’est la sanction réservée aux arbitres qui n’ont fait que réclamer des meilleures conditions de travail. Je n’avais pas compris mais lorsque j’ai entendu dire qu’ils partageaient la somme de 52.000F après chaque événement, ça ma choqué. Les arbitres prennent beaucoup de risques. Donc ils méritent plus que cette somme insignifiante. Lors de mon combat contre Eumeu Sène c’est l’arbitre qui a sauvé mon adversaire, lorsqu’il était tombé. Donc on doit discuter le CNG a beaucoup de choses à faire. Il n’apporte pas beaucoup de choses à la lutte. Si l’on donne son avis, on te sanctionne. C’est de la dictature ça. Chacun a le droit de dire ses vérités. On est derrière lui Sitor Ndour. On compte aller jusqu’au bout parce que le CNG nous utilise pour leurs propres comptes et non pour le développement notre sport national».
Lutte TV

Les TOPS DU MOMENT