Après Eumeu Sène : Bombardier, 2ème bête noire de Balla Gaye 2 - LutteTV

Après Eumeu Sène : Bombardier, 2ème bête noire de Balla Gaye 2

Pape Ndiaye 5/01/2022 15:31 Actualités
balla-gaye-2-bombardier-eumeu-sène-lutte-senegalaise

Balla Gaye 2 (Balla Gaye) a encore perdu face à Bombardier (Mbour Bombardier), samedi dernier à l’arène nationale. Cela porte à deux (2) les revers concédés contre le même adversaire qui l’avait déchu de son titre de Roi des arènes, le 8 juin 2014.

Tout comme Eumeu Sène (Tay Shinger), qui l’a mystifié 2 fois de suite, Bombardier s’inscrit lui aussi comme une véritable bête noire pour le fils de Double Less. Si Balla Gaye 2 n’a pu battre le B52, samedi dernier, lors de leur 2ème rencontre, rien ne prouve qu’il pourrait le battre lors d’un 3ème duel. À l’instar d’Eumeu Sène, Bombardier s’affiche comme un sacré client pour le Lion de Guédiawaye. Et pourtant, Balla Gaye 2 avait plus à perdre dans ce combat que son adversaire qui est déjà proche de la retraite. Pour cette 2ème rencontre, ses nombreux supporters attendaient qu’il mette les pendules à l’heure pour passer à une autre phase. Qu’il batte aussi Bombardier, qui l’avait déchu du titre, pour se mettre dans le starting-block en vue de reconquérir le fauteuil royal une seconde fois. Hélas !

Toute défaite étant une relégation, Balla Gaye 2 recalé s’enfonce un peu plus dans le classement et s’éloigne du titre que visent tous les lutteurs.

Incertitude et peur de son public

Eumeu Sène a disposé de Balla Gaye 2, deux fois, le 8 février 2009 et le 5 avril 2015. Rapide, souple et très remuant, c’est une vraie énigme pour le Lion de Guédiawaye qui ne sait plus quelle stratégie utiliser pour le battre s’il y a une 3ème rencontre. Par ailleurs, suite aux 2 revers du 8 juin 2014 et du 1er janvier 2022, Bombardier aussi dévoile au grand jour les limites de Balla Gaye 2 qui installe désormais son public dans l’incertitude et la peur. Même pour son prochain combat contre Boy Niang 2 (Boy Niang), ses nombreux supporters iront avec la peur au ventre. Peuvent-ils encore faire confiance à leur Lion qui n’assure plus comme avant ? Difficile à y répondre…

Source Sunu Lamb, par Mamadou KONÉ

Les TOPS DU MOMENT