Auguste, Pakala, Assurance, Bombardier : les ténors de Mbour à l’arrêt - LutteTV

Auguste, Pakala, Assurance, Bombardier : les ténors de Mbour à l’arrêt

Mouhamed Dieng 22/09/2020 18:24 Actualités
pakala-assurance-bombardier-lutte-senegalaise

À Mbour, les ténors ont du mal à trouver des combats. Pire, ils peinent à gagner. C’est le cas de Pakala, Auguste, Assurance et Bombardier.
Auguste absent depuis 2014
Pour assister à la dernière victoire du lutteur Auguste, il fait remonter au 7 juillet 2012 au stadium Lamine Guèye de Kaolack lorsqu’il battait Mbagnick Ndiaye de Ndakaru, pour le compte de la 3ème journée du CLIF ( Championnat de Lutte intensif avec Frappe ). Un tournoi où il avait fait un parcours honorable, avec trois victoires contre Usine Doolé, Boy Ndiaye et Mbagnick Ndiaye. Qualifié pour la finale pour en découdre avec Assurance ( 18 juillet 2012 ), il va s’incliner lourdement. Il restera deux années sur la touche avant de découdre un autre combat. En effet, le 18 mai 2014, face à Gris 2, il ne pèsera pas lourd devant la mastodonte de Fass, pour s’incliner très facilement. Depuis ce dernier raté, Auguste est sur la touche. Six longues années, une éternité pour Auguste.
Trois ans d’absence pour Pakala
Gris 2 de Fass est en train d’être la bête noire des lutteurs de Mbour. Après avoir épinglé Auguste de Thiamassas Nianing de Mbour, il s’était offert le scalp de Pakala, le 21 mai 2017. L’éléphant Noir avait obtenu une victoire par décision arbitrale. D’ailleurs, il avait contesté cette défaite, en ces termes : « ça ne me plaît pas. Je n’ai pas fui. C’est mon adversaire qui me poussait vers la sortie. J’ai tout donné. Je lutte mieux que lui. Il ne pouvait pas me battre. Je n’ai manifesté aucune intention de sortir de l’enceinte. Ils sont en train de détruire la lutte ». Depuis, lui aussi, court après un combat, en vain. Il a beau défier les lutteurs de la place, mais ces derniers font la sourde oreille.
Assurance dans la galère, depuis 2018
Autre ténor de Mbour qui vit la galère depuis 2018, c’est Assurance. Le Colosse de Mbour Montagne peine, comme Auguste et Pakala, à décrocher un combat. Malgré ses 15 victoires obtenues contre Jules Baldé, Mbaye Guèye Jr ( par deux fois ), Ndiol Ngor, Ablaye Wade, Auguste, Sococim, Garga 2, pour ne citer que ceux-là, contre seulement 5 défaites, Assurance a du mal à se faire un grand nom en lutte avec frappe. Sur la touche depuis son revers contre Tyson 2 ( Tay Shinger) au stade Massène Sène de Fatick ( 12 mai 2018 ), Assurance a du mal, lui aussi, à exister. Les promoteurs sont interpellés pour sortir de cette galère Assurance de Mbour Téfess, qui commence à durer.
Bombardier, le Rou déchu
Bombardier n’oubliera pas de sitôt la date du samedi 28 juillet 2018. Au stade Léopold Sedar Senghor, il remettait sa couronne de Roi des arènes en jeu contre Eumeu Sène. Une couronne qu’il avait gagnée haut la main, le 8 juin 2014, contre Balla Gaye 2. Une sortie qui va mal se passer pour Bombardier puisqu’Eumeu Sène, dans un grand soir, de lui chiper la couronne royale, Bombardier, qui est à un année depuis la retraite, peine, lui aussi, à enfiler son nguimb. Son combat revanche contre Eumeu Sène est fortement réclamé. Mais pour le moment, il n’y a rien de concret. Pour la der, Bombardier joue son va-tout pour ne pas sortir par la petite porte, comme Tapha Guèye, Tyson et Yékini.
Sunu Lamb

Les TOPS DU MOMENT