BALLA GAYE 2 EN DANGER FACE À GRIS, LE 7 AOÛT ? - LutteTV

BALLA GAYE 2 EN DANGER FACE À GRIS, LE 7 AOÛT ?

Pape Ndiaye 14/07/2022 15:42 Actualités
balla-gaye-2-lutte-senegalaise

Si la sagesse et l’élévation spirituelles ne prennent pas le dessus sur les membres de l’encadrement de Balla Gaye 2 (Balla Gaye), cela risque de jouer contre le Lion de Guédiawaye qui s’achemine vers un combat très capital. À quelques jours de son choc contre Gris Bordeaux, le fils de Double Less se serait séparé de Thierno Guèye, son gourou et homme à tout faire. Le Lion de Guédiawaye aurait également pris ses distances avec son frère Lac 2 (Walo), qu’il ne fréquenterait plus.

Thierno Guèye ave Balla Gaye 2
«Sama écurie là tal…» : Balla / Lac 2, le divorce ?

Le combat du 7 août prochain semble parti pour remporter la palme des faits divers, des situations alambiquées du côté des deux combattants Balla Gaye 2 et Gris Bordeaux. Pour le Lion de Guédiawaye, c’est assez grave. Le monde semble s’effondrer autour de Balla Gaye 2 à quelques jours de ce duel si important pour la suite de sa carrière. De ses amis les plus proches, aux soutiens les plus indéfectibles, une grosse zizanie semble les opposer. Les amateurs se rappellent tous qu’au sortir du mini CLAF de 2006, où ils avaient tous brillé, Balla Gaye 2 et Lac 2 avaient déclaré devant tous qu’ils étaient des frères et, par conséquent, ne se croiseraient jamais dans l’arène pour un combat. Une belle fraternité et une solidarité étaient créées, au point que lors de la préparation de certains combats de la plus haute importance, le Lion et le Diato devenaient sparring-partners et s’entraînaient ensemble. Mais aujourd’hui, cela semble impossible pour des raisons que tous ignorent. Balla Gaye 2 et Lac 2 ne s’entraînent plus ensemble. Et d’ailleurs, pour la préparation de son combat contre Gris Bordeaux, le sociétaire du Walo avait fait savoir qu’il était partant pour des séances conjointes afin de travailler le volet physique ou même technique. Lors d’une sortie face à la presse, le fils de Double Less a balayé cela du revers de la main, en quelques mots : «Lac 2 est un grand champion Machallah. Mais j’appartiens à une école de lutte et nous gérons tout ceci. Par ailleurs, j’ai travaillé pour devenir Roi des arènes, je n’ai pas eu besoin de fréquenter qui que ce soit. En ce qui concerne ma préparation, je m’en remets à mon encadrement. Sama écurie la tal (je n’ai d’yeux que pour écurie)». On n’a pas besoin d’un dessin pour savoir que ça ne va plus entre eux. Balla Gaye 2 / Lac 2, est-ce le divorce ?

En froid avec son gourou Thierno Guèye

Outre les brouilles visibles avec son frère Ansou Cissé (Lac 2), Omar Sakho (Balla Gaye 2) semblerait avoir ouvert un autre front, cette fois avec son sorcier Thierno Guèye, un de ses soutiens de taille. Mais s’il peut se passer de l’apport d’un ami dans sa préparation, par contre il serait risqué, voire suicidaire de se débarrasser d’un homme à tout faire de la trempe de Thierno Guèye. Ce serait prétentieux et certainement erroné de dire que cet homme est un dieu, mais Thierno Guèye a un apport psychologique hautement important et positif dans l’encadrement et la préparation de Balla Gaye 2. Ensemble, ils sont allés à la gloire et même à la guillotine. Ensemble, ils ont connu des marées hautes et des marées basses, mais ont continué de pousser la barque jusqu’à ce jour. Balla ne peut se séparer aussi facilement d’une telle estafette.

Sans Double Less, Balla Gaye 1, Thierno Guèye…

Le rappel à Dieu de son père Double Less et de son entraîneur Balla Gaye 1 a déjà laissé un fossé profond, il serait donc impensable qu’un 3ème soutien se détache du Lion de Guédiawaye surtout à un moment aussi crucial. Mais il faut rappeler que depuis le combat ficelé contre Gris Bordeaux, Thierno Guèye ne s’est montré à presque aucune sortie de son protégé, ce qui est anormal aux yeux de ses nombreux fans. S’il y a vraiment un différend entre les deux hommes, vivement que cela soit réglé avant la tenue du combat du 7 août, exigent les supporters du fils de Double Less. Une victoire se remporte certes par la bravoure, le sérieux, le savoir-faire de l’athlète engagé, mais aussi par la cohésion, l’onction de tous les membres d’encadrement dont le pouls bat pour le même but.

Source Sunu Lamb, par Mamadou KONÉ, New York City (USA)

Les TOPS DU MOMENT