Gala du u 15 mai : Le CNG sort le sabre et coupe des têtes : Zarco suspendu 3 mois, la victoire de Domou Dangou confirmée, Alboury en sursis… - LutteTV

Gala du u 15 mai : Le CNG sort le sabre et coupe des têtes : Zarco suspendu 3 mois, la victoire de Domou Dangou confirmée, Alboury en sursis…

Pape Ndiaye 9/06/2022 16:09 Actualités
baye-mandione-zarcko-lutte-senegalaise

Le mercredi 1er juin 2022, la Commission Règlements et Discipline (CRD) du CNG de lutte avait convoqué cinq (5) lutteurs, en lice le dimanche 15 mai 2022, lors de la journée de Mo Gates. Il s’agissait de Zarco (Grand-Yoff Mbollo), Baye Mandione (Thiaroye-sur-Mer), Domou Dangou (Songane Guèye) et Alboury (Sa Ndiambour).

La CRD a rendu publiques ses décisions, hier mercredi. Concernant Baye Mandione, il n’avait commis aucune faute manifeste lors de son combat contre Zarco. Mais après, il avait fait des sorties dans la presse pour s’offusquer du fait que le CNG avait retenu sa licence. La CRD du CNG lui colle « un avertissement ferme».

Pour ce qui concerne Zarco, il avait provoqué le camp adverse. C’est pour cela qu’il avait été entendu. «La CRD prononce une suspension de 3 mois fermes au lutteur Zarco, à compter de la date de notification et ordonne la rétention de 20% sur son reliquat pour la réparation de matériels endommagés par ses supporters», apprend Adama Bop, porte-parole du CNG.

Le petit frère de Baye Mandione, du nom de Baye Mandione Jr, avait répondu à la provocation de Zarco et lui avait envoyé un coup qui pouvait gâcher l’évènement. «La CRD prononce un avertissement au lutteur Baye Mandione Jr», précise la même source, à son sujet.

Baye Mandione n’était également pas d’accord de sa défaite et avait déposé un recours pour la contester. Le Fou de Thiaroye est débouté. En effet, apprend Adama Bop, « la CRD confirme la victoire de Zarco contre Baye Mandione».

Pour Alboury, jusque-là, personne ne sait ce qu’il avait commis comme faute. De toutes les manières, «la CRD du CNG prononce la suspension de 3 mois avec sursis au Alboury, à compter de la date de notification de la présente», indique M. Bop, via un message vocal par WhatsApp.

Jordan avait introduit un recours pour tenter d’invalider la victoire de son protagoniste Domou Dangou. Le protégé de Max Mbargane estimait qu’il avait terrassé son vis-à-vis, l’ayant amené à toucher le sol par la tête. «La CRD confirme la victoire de Domou Dangou devant Jordan», informe la voix officielle de l’instance faîtière dirigeante de la lutte.

Sunu Lamb

Les TOPS DU MOMENT