Grève de la faim et diète de Luc Nicolaï à la MAC de Thiès : L'administration dément et fait des précisions - LutteTV

BP ACTU votre site d'Actualité Générale

BP ACTU

Grève de la faim et diète de Luc Nicolaï à la MAC de Thiès : L'administration dément et fait des précisions

Pape Ndiaye 11/06/2020 18:08 Actualités
lutte-senegalaise

Luc Nicolaï, arrêté en décembre dernier à Thiès et incarcéré à la MAC de Saint-Louis où il purgeait le reste de sa peine, a été transféré à Thiès depuis lundi dernier, suite à sa demande. D'après le quotidien l'observateur qui donne la nouvelle, le promoteur serait en grève de la faim et aurait même boudé son lit pour dormir sur sa chaise pliante. Le mbourois exigerait sa libération comme l'a bénéficié Bougazely récemment arrêté pour trafic, fabrication et détention de faux billets. Une libération qui pousserait Luc Nicolaï à observer une grève de la faim. Mais selon l'Inspecteur régional de l'administration pénitentiaire de Thiès qui s'est entretenu avec la radio RFM : "Luc Nicolaï est transféré le lundi passé à la MAC de Thiès. L'administration pénitentiaire l'a accueilli aux environs de neuf heures et dans le cadre des instructions administratives, il a posé des exigences. Il a la phobie de l'enfermement et également il souhaiterait recevoir ses invités et ses plats extérieurs. Malheureusement, compte tenu du confinement il est impossible pour le moment de respecter ses exigences." Et ses conditions de détention, l'autorité rassure : "on lui a orienté dans une très bonne chambre qui est la chambre 1 bien connue pour sa commodité. Il est dans de bonnes conditions et vit sereinement son séjour carcéral." Et pour répondre à ceux qui soutiennent qu'il est en grève de la faim, il ajoute : "On lui amène ses plats dans sa chambre même. On lui amène tout ce qu'il souhaite. S'il refuse de manger on porte la mention. En tout cas d'après les informations que j'ai reçues du directeur, il n'y a pas de grève de la faim. Il n'y a pas de difficultés. S'il souhaite observer une grève de la faim on lui apporte ses plats. Et s'il refuse de manger on porte la mention". Précise l'autorité de l'administration pénitentiaire Yakhoba Démbélé.
Lutte TV

Les TOPS DU MOMENT