Gris Bordeaux avertit son prochain adversaire Balla Gaye - LutteTV

Gris Bordeaux avertit son prochain adversaire Balla Gaye


ANNONCE : TAPTAP SEND TaptapSend
Pape Ndiaye 8/05/2021 04:25 Actualités
lutte-senegalaise

La structure Gaston Production compte bien marquer son empreinte cette saison. En effet, après avoir ficelé le combat Lac 2 / Eumeu Sène, Balla Gaye 2 / Bombardier, Boy Niang 2 / Balla Gaye 2 et d’autres grandes affiches, la maison de production de Lutte dirigée par Gaston Mbengue a annoncé hier le duel entre le Lion de Guediawaye et le lutteur de Fass. Ce dernier est revenu en large sur son prochain combat qui devrait se tenir en Gambie.

Son combat avec Balla Gaye
"Dans la vie tout arrive à son heure. C’est vrai qu’on avait besoin de ce duel mais le Tout-Puissant avait jugé autrement. A chaque fois mes supporters réclamaient mon combat. Mon combat avec Balla Gaye est diffèrent des autres combats. On est des lutteurs offensifs. Parfois, les promoteurs ont tendance à ficeler un combat avec un profil différent avec les lutteurs. Les amateurs ont toujours rêvé de ce duel. Et entre Gris Bordeaux et Balla Gaye, ils vont à l’attaque.
Pour le moment, je ne vais pas dire que je vais le mettre chaos. Parce qu’on n’est pas encore arrivé à ce stade. Parce qu’on n’est pas encore arrivé à ce stade. D’abord, je félicite le promoteur, ce n’est pas facile pour lui. Tout le monde connaît le tempérament de Gaston Mbengue. Il faut le reconnaître, il est dans son travail. Au moment où il donnait de l’avance aux lutteurs, la lutte était dans des moment critique. Tout ça montre qu’il est dévoué dans ce qu’il est en train de faire. Avec cette pandémie, il continue à monter des duels explosifs. Gaston est un promoteur qui fait avancer cette discipline. Aujourd’hui, il existe un nouveau phénomène c’est-à-dire que certains lutteurs ont deux à trois avances.

C’est tout simplement ça que les lutteurs réclament pour le bien de la lutte. Dans toutes les disciplines de contact, il existe un calendrier. C’est le cas du MMA ou les lutteurs font quatre à cinq combats dans l’année. Par contre, dans la lutte, tu peux rester toute une année sans un seul combat et parfois avec les blessures, ce n’est pas évident. Gaston Mbengue a toujours utilisé ce système. Moustapha Guèye avait parfois trois avance pour une saison. Donc on ne peut l’encourager. On demande à l’Etat de lui venir en aide tout comme les autres promoteurs."

Préparation
"Je suis prêt à prendre trois avances. Je suis prêt à donner une chance aux jeunes qui ont fait leur preuve. Je n’ai pas de distinction."

Fusion Fass et Ndarou
"Personne ne doute de la qualité de management de Amadou Katy Diop. L’écurie Ndakarou faisait partie de Fass. C’est juste une retrouvaille. J’ai souvent dit que Amadou Katy Diop est le Zidane dans la lutte."

Négociation après
"Il faut toujours avoir la foi en soi. Tout ce qui arrive dans cette vie est la volonté divine. Il faut tout faire pour respecter les gens. C’est vrai avec Gaston, on avait des divergences, mais personne n’a dit du mal à son prochain. Notre problème était fondé sur des détails. J’ai d’excellents rapport avec Gaston Mbengue. Aujourd’hui, j’ai plus de considération pour sa personne. Il est à saluer et à encourager. Il faut le reconnaître, la lutte avait des problèmes avant même l’arrivée du Covid-19, mais aujourd’hui grâce à lui, notre discipline a pris une autre tournure. Il faut que l’Etat accompagne les autres promoteurs. Ils ont investi par fonds propres. La lutte est un facteur de développement."

Mo Gates
"Mo Gates m’a contacté personnellement pour mon combat. Nous sommes en négociation avec lui. Un lutteur peut décrocher trois à quatre combats par saison. Mo Gates est à encourager et féliciter. Pour le moment, je suis à l’écoute. Mais les amateurs ne seront déçus pour ce duel ainsi que sur mon état de forme."
Wiwsport

Les TOPS DU MOMENT