Les révélations explosives de Alioune Sarr sur la grève des arbitres : «Ceux qui soulèvent le problème des arbitres sont loin…» - LutteTV

BP ACTU votre site d'Actualité Générale

BP ACTU

Les révélations explosives de Alioune Sarr sur la grève des arbitres : «Ceux qui soulèvent le problème des arbitres sont loin…»

Pape Ndiaye 15/06/2020 14:30 Actualités
lutte-senegalaise

Président du CNG de lutte, Docteur Alioune Sarr était, samedi, l’invité du forum de l’Association nationale de la presse sportive (ANPS), via le réseau social Whatsapp. Ainsi, il a fait des révélations sur la grève et la radiation des arbitres : «Savez-vous que le bureau du Cng se réunit tous les lundis ? A ces réunions, participe le président du comité central des arbitres. Les problèmes sont débattus. Mais retenons ceci : «la plus belle fille ne peut donner que ce qu’elle a. le dialogue n’a jamais été rompu. Ils ont posé des actes, nous n’avons pas répondu par rapport à la réalité du terrain. Je suis allé jusqu’à leur dire : «si vous pensez trouver les moyens de la situation, indiquez-moi la direction et je me battrai». Il ne faut pas que les gens pensent que l’arbitre peut gagner ces centaines de millions que quelques lutteurs gagnent. Ceux qui sont dans le monde de lutte, en dehors des lutteurs, sont des bénévoles. On leur donne des hebdomadaires qui ne sont pas proportionnels à ce qu’ils font. Nous avons dialogué, plus qu’une décennie. Au moment où la vache était très grasse, et que, les promoteurs avaient assez de moyens, je leur avais permis de négocier directement avec les promoteurs, parce que ces derniers voulaient faire des arbitres des expressions de sponsorisations. En général, ce n’est pas normal, mais je l’ai fait pour les aider. Ils reçoivent parfois 500.000 à 1 million à se partager entre 4 ou 5 personnes. Et ils ne disent rien, mais aujourd’hui, la vache est maigre, il faut bien que chacun se contente de sa part. je leur ai dit que dès l’instant qu’ils ne pouvaient plus vivre cette situation, ils devaient simplement se retirer. Nous avons été menacés, j’ai même convoqué les arbitres à plusieurs réunions, amis quand le président a dit que «si ça persiste nous allons en grève», tout de suite le président de la commission règlement et discipline a réagi en disant : «Je vous le conseille», il a insisté pour dire : «Nous allons y aller». J’ai clos de débat en disant : «Si vous allez en grève, le Cng que je dirige prendra toutes ses dispositions pour faire face». Et c’est ce que nous avons fait. Contrairement à ce que les gens pensent, Alioune Sarr n’a sanctionné personne. C’est la commission règlement discipline qui les a auditionnés et sanctionnés. Leur commission avait la possibilité d’interjeter appel, malheureusement le choix médiatique a été pris.» dit-il.
Echos

Les TOPS DU MOMENT