Les vérités de Becaye Mbaye “Kene beuréwoufa dara, VIP yi dagno beug lou yomb… “ - LutteTV

Les vérités de Becaye Mbaye “Kene beuréwoufa dara, VIP yi dagno beug lou yomb… “

Pape Ndiaye 9/04/2021 00:12 Actualités
lutte-senegalaise

Le combat du dimanche passé est une grosse déception pour les amateurs de lutte a déclaré El Hadj Becaye Mbaye dans sa chronique. Selon lui, l’heure est venue dans l’arène sénégalaise de donner la chance aux plus jeunes et de rayer le terme “VIP.

Selon l’expert en lutte, c’est inédit de voir Eumeu Sene combattre de cette facon sans prendre d’initiative dans le jeu. Même si beaucoup s’attendaient à un match nul mais pas après 40 minutes! “On a organisé une lutte avec frappe et rien de cela n’a eu lieu. Je trouve d’ailleurs l’arbitre très gentil de donner la victoire à l’un d’eux. Pour moi, ils n’en valaient pas la peine. Une victoire se mérite. On se souvient des victoires de Lac 2 sur Yekini, Papa Sow, Issa Pouye… Il n’y a pas eu de contradictions. Mais souvent c’est un lutteur attentiste qui joue sur les erreurs de l’adversaire” regrette t’il.

Le problème de la lutte sénégalaise est aussi le choix des promoteurs de ne miser que sur les grands noms de la lutte s’inquiète Mbaye. Les ténors doivent lutter contre les petits, ainsi la lutte aura une seconde jeunesse, propose t’il.

“Tapha Tine est le seul lutteur qui accepte de combattre avec tous les adversaires. Depuis 15 ans, ceux sont les mêmes affiches qui se répètent. Balla Gaye 2 et Bombardier luttent avec les mêmes adversaires. Pourtant Boy Niang v Balla Gaye 2, Reug Reug v Bombardier, Eumeu Sene v Gouye Gui seraient de belles affiches. Et ceux qui se réclament VIP de l’arène refusent tout le temps. Le terme s’arrête à l’association mais pas dans l’arène. C’est trop facile leur manière de faire. Il y’a plusieurs jeunes qui doivent lutter, Sa Thies , Franc etc… Gris Bordeaux n’a pas d’adversaire.”
Wiwsport

Les TOPS DU MOMENT