Mame Gorgui Ndiaye, ancien lutteur : L’enfant chéri de Dakar, aux 149 combats - LutteTV

Mame Gorgui Ndiaye, ancien lutteur : L’enfant chéri de Dakar, aux 149 combats

Mouhamed Dieng 14/10/2020 13:29 Actualités
lutte-senegalaise

Le titre de Tigre de Fass, il ne l’a jamais porté et ne le portera plus parce qu’en retraite sportive plussiez années maintenant. Mais Mame Gorgui Ndiaye n’en est pas moins une personnalité marquante de cette écurie mythique.
Lutteur d’hier et d’aujourd’hui ; titre de Tigre de Fass
« Il y a une très grande différence. Les jeunes d’aujourd’hui savent certes lutter mais ne font pas tout ce que demande la lutte. De nos temps, tout grand champion était l’adversaire de tous, en même temps. Nous étions meilleurs, plus courageux et plus intelligents que les lutteurs d’aujourd’hui. On ne fait souvent pas de différence entre un courageux et un fou. Un courageux ne recule devant rien alors qu’un fou ne sort jamais indemne d’une situation donnée. Il s’en sort toujours blessé ou perdant.
On m’appelait plutôt l’enfant chéri de Dakar. Le titre de Tigre ne s’arrête qu’à Fass. L’enfant chéri de Dakar est plus globalisant. Mon titre était beaucoup plus important que celui de Tigre. Fass n’est pas Dakar. Ce n’est pas la même chose. C’est Alassane Ndiaye dit Allou (journaliste) qui m’avait donné ce surnom. C’était après mes victoires sur Mamadou Ngor Sarr, Doudou Yaya Sarr, Afsa Sarr et Massiré Sarr qui était un lutter très vif et teigneux. C’était avec des techniques différentes que je les avais tous battus. Ils en ont alors conclu que je savais presque tout faire. D’où ce surnom ».
Record

Les TOPS DU MOMENT