Manga 2: »la lutte est un facteur de développement » - LutteTV

Manga 2: »la lutte est un facteur de développement »


ANNONCE : TAPTAP SEND TaptapSend
Pape Ndiaye 5/04/2021 15:06 Actualités
lutte-senegalaise

La lutte traditionnelle, avec ou sans frappe, est une discipline extrêmement populaire au Sénégal. C’est aussi devenu un important enjeu économique, selon « Manga 2 ». Dans un entretien accordé à la RFI, repris par seneweb, l’ancien roi des arènes a évoqué cet aspect économique de la lutte.

« J’étais très impatient de cette reprise, parce qu’ici la lutte c’est le sport national, et à cause de la maladie, le Covid-19, nous avons passé un an sans compétition, c’était très difficile. Les jeunes lutteurs avaient tellement envie d’y retourner, et les amateurs avaient besoin de revoir de galas de lutte…. On a repris avec la lutte traditionnelle, et le succès a été total, les stades étaient archi-combles, on ne pouvait plus y mettre un pied ! Donc c’est satisfaisant. Parce qu’ici au Sénégal, la lutte est un facteur de développement. Dans les tournois, il peut y avoir plus d’une centaine de lutteurs, et finale, ils peuvent gagner de l’argent, en faire autre chose, faire vivre d’autres gens… Dans « la lutte avec frappe » les mises peuvent même monter jusqu’au 100 millions de francs CFA, pour une seul lutteur », a expliqué Manga 2.

Fanta DIALLO BA-Senegal7

Les TOPS DU MOMENT