Nouvelles orientations de l’arène : Tyson désormais pressenti président du CNG - LutteTV

Nouvelles orientations de l’arène : Tyson désormais pressenti président du CNG

Mouhamed Dieng 31/08/2020 13:18 Actualités
tyson-et-alioune-sarr-lutte-senegalaise


Le successeur de Alioune Sarr au poste de président du prochain CNG est au centre de tous les débats. Même si nous avons récemment annoncé Tyson au poste de 1er vice-président chargé de la lutte avec frappe, l’on nous confie qu’il pourrait également être promu au poste de président de la structure.
Après 26 ans de règne sans partage, ça sent le sapin pour le président Alioune Sarr. Dès lors, la question qui revient comme un serpent de mer dans ce panthéon de la lutte sénégalaise, c’est : qui pour lui succéder ?
Sunu Lamb a récemment annoncé Mouhamed Ndao Tyson au poste de 1er vice-président chargé de la lutte avec frappe. Un choix qui se justifierait objectivement. Mais, il est pertinent de rappeler que c’était une première mouture du nouvel attelage de la prochaine instance faîtière de la lutte. Car, pour le moment, rien n’est officiel au niveau du ministère des Sports. Et, il n’y a pas eu de consultation dans ce sens. Des options qui peuvent évoluer du jour au lendemain.
Ce qu’il faut avouer, c’est que le nouvel attelage que Sunu Lamb avait publié a fait trembler tous les murs de l’arène. Le débat sur les différents profils de chaque poste avait enflé.
Dans nos échanges avec certaines de nos sources, l’on nous apprend que Mouhamed Ndao Tyson est surtout pressenti au poste de président du CNG. « Le profil de Tyson semble tout à fait bon et logique pour succéder à Alioune Sarr, au poste de président », nous confie une source digne de foi, sans accepter d’être citée dans nos colonnes. Cela veut dire que le nom du premier Roi de Kaolack et Pikine valse entre le poste de responsable moral suprême du CNG et celui de 1er vice-président chargé de la lutte avec frappe.
Après les Assises de la lutte organisées le 20 et 21 octobre 2018 à l’arène nationale, Matar Bâ avait reçu certains acteurs pour les intégrer dans le nouveau CNG. Après son audience avec le ministre des Sports, Tyson avait confié, à ses très proches collaborateurs et ses conseillers, que l’autorité suprême des Sports sénégalais lui avait signifié qu’il pourrait bien jouer le premier rôle dans l’arène au départ du Dr Alioune Sarr. Donc, dans la tête de Tyson, il n’y a jamais eu de doute qu’il pourrait bien succéder à Alioune Sarr.
Pour savoir s’il pourrait être le prochain président du CNG, Tyson s’est contenté de meugler : « Le temps nous le dira ».
Cette réponse laconique qu’il nous a servie a tout son sens. Ainsi, en décryptant ce message de Mike, on ne déduit que l’ancien leader de Boul Faalé veut juste laisser entendre ceci : soyez patients, vous verrez dans un futur proche ce qui va se passer.
Sunu Lamb

Les TOPS DU MOMENT