Wave, retrait de leur sponsoring à la lutte… le Dg de la Sonatel parle - LutteTV

Wave, retrait de leur sponsoring à la lutte… le Dg de la Sonatel parle

Pape Ndiaye 2/03/2022 10:41 Actualités
sonatel-lutte-lutte-senegalaise

Directeur général de Sonatel, Sékou Dramé s’est exprimé, dans les colonnes de L’Obs, sur plusieurs défis auxquels son entreprise est confrontée. Parmi eux, la concurrence de Wave dans le mobile money. Il a aussi évoqué le retrait de leur sponsoring au secteur de la lutte

Peur de la concurrence de Wave

«Non ! sans prétention ! Nous sommes habitués à la concurrence. Lorsque nous sommes entrés sur ce marché du Mobile money, nous y avons trouvé des concurrents. Donc, on ne peut pas dire que nous craignons la concurrence. Ce à quoi nous sommes attentifs, c’est d’être sûrs de prendre en compte les attentes du client, et c’est ce qui nous amène à reconsidérer ce que nous faisons en termes d’amélioration des parcours clients, de tarification, mais aussi en termes d’enrichissement de nos produits et services.

Parce que la concurrence a ceci de bien qu’elle stimule l’innovation. Mais une concurrence n’est utile à l’économie que si elle est saine, avec des règles bien définies et qui sont les mêmes pour tout le monde. Tant que c’est le cas, nous n’avons pas peur de la concurrence, bien au contraire c’est un moyen de nous remettre en question et de nous améliorer.»

Retrait du secteur de la lutte

«Pour la lutte, nous avons été, à un moment, un des partenaires très importants. Mais une décision a été prise de nous retirer pour des raisons que nous connaissons. Mais nous évaluons, nous savons l’intérêt que la lutte représente au Sénégal, mais il s’agit aussi pour nous d’associer notre marque à certaines valeurs. Donc, c’est quelque chose qui est en constante réévaluation.

Mais au-delà du sponsoring, on remarque que la lutte se digitalise avec le phénomène du ‘’Pay-per-view’’(Télévision à la carte), et nous sommes heureux de pouvoir mettre Orange money comme outil de paiement, mais aussi notre plateforme Wido. Et je pense que cette nouvelle forme de collaboration peut être extrêmement bénéfique. »

Les TOPS DU MOMENT